Archives du mot-clé elections municipales nimes2014

Le Mamamouchi local en ballotage à NÎMES

 

fournierAvec 37,23%  des suffrages , qui représentent 17 491 voix , seulement, sur les 85 551 personnes inscrites sur les listes électorales de la commune de Nîmes , Jean Paul Fournier Maire sortant UMP arrive en tête au premier tour , talonné par le  FN représenté par Yoann Gillet (10 241 voix 21,74%) un jeune homme au visage de poupon, débutant  en politique,  qui n’a pas eu besoin de trop s’agiter pour faire campagne et obtenir le deuxième score  autour d’une profession de foi et d’un slogan classique pour l’extrême droite  » Nîmes, ville française ».

 

Fournier jure au grand Dieu qu’il ne copinera pas avec le FN , que fera le FN ?

Laissons parler le numéro 2 du FN Florian Philippot  qui est en tête au premier tour à Forbach ,(  35,75% des voix) Il préconise le système « calculette » avec  l’UMP ( 12,26%)

 » j ‘encourage le candidat UMP à faire le choix le plus sensé et à se retirer car il représente la liste la plus faible »(LM du 25/03/2014) 

Bien , il semble évident que  chez ce  dirigeant FN comme à l’UMP , que la respectabilité de l’extrême droite est acquise sur ses thèmes privilégiés l’immigration, la xénophobie, l’identité nationaliste avec la préférence nationale contraire à l’esprit républicain .( si l’on en croit les médias, le changement en France maintenant , c’est ça !!! ) 

C’est sur cette apparente  crédibilité conquise il est vrai auprès d ‘un électorat populaire que le FN de Nimes , fidèle à sa duplicité viscérale, va  refuser d’appliquer à soi même ce qu’il recommande aux autres et se maintenir non pas contre Fournier , mais à coté de lui , nuance !!!  L’extrême droite ça passe par la droite.

Pour le Front de gauche à Nîmes , aucun état d’âme ne vient perturber la stratégie d’alliance avec le PS POUR BATTRE LA DROITE ET L’EXTRÊME DROITE  stratégie annoncée dés le premier tour du scrutin . Le Front de gauche est entré en campagne pour gagner les élections contre Sarkozy , et contre le sarkoziste  Fournier . Il s’agit de terminer le travail commencé  avec la même détermination , celle de défendre « l’humain d’abord »   au sein d’une majorité municipale de droite comme de gauche qui voudrait s’en dédouaner . Le citoyen nîmois peut compter sur une opposition de gauche vigilante  incarnée par la liste de Sylvette FAYET qui rassemble le PCF, le Parti de Gauche, Europe Ecologie-Les Verts, Ensemble, Alternative socialiste à Nîmes.

Mise à jour 26/03/2014:

Nous apprenons que l’ alliance avec le PS n’a pas été formalisée en préfecture par une liste d’union déposée dans les délais.Le Front de gauche et les Ecolos restent en lice au deuxième tour A nous de détrôner le Mamamouchi.