Archives du mot-clé DSK

Le costume de DSK taillé par Accoyer

DSK5

Invité par la Chine le 19 décembre 2011 à un forum réunissant des représentants du monde des affaires Dominique Strauss Kahn a donné sa position sur la crise financière qui sévit en Europe. Ce come back à la vie publique devant une partie du gotha financier chinois a été marquée par une critique des leaders européens dont les mesure annoncées pour résoudre la crise sont jugées inadéquates par l‘ancien directeur du FMI. Il propose une intégration plus étroite de l’UE, et un budget unifié. En d’autres termes ses préférences vont vers l’instauration d’un véritable budget fédéral de crise car , selon lui,  la zone euro  ressemble à un « radeau prêt à sombrer ».

B Accoyer, le président (UMP) de l’Assemblée Nationale n’a pas été tendre envers DSK  qu’il compare à un enfant dépourvu d’éducation  » DSK est un de nos compatriotes à qui la République avait fait l’honneur de confier des responsabilités internationales majeures(…) Par son comportement il n’a pas honoré l’image de la France  » Il est mal placé pour donner des leçons » , dit-il en substance lors d’un entretien donné au journal le MONDE  du 20/12/2011.

Quel malheur pour Dominique Strauss Kahn de  se voir tailler un costume de la sorte . Son diagnostic  sur la crise de l’Euro ne manque cependant pas de pertinence et rejoint celui de bon nombre de spécialistes de la question européenne . Le décrédibiliser sur l’hotel de son honneur perdu manque de panache.

La même semaine le monde entier a rendu hommage à un grand homme politique , l’ancien Président Tchéque Vaclav Havel , celui qui s’est opposé au bloc communiste et a conduit son peuple à la démocratie , celle du respect des droits fondamentaux de l’homme.

 » La vraie politique, avait-t-il dit, est simplement le service du prochain » rappel salutaire d’un des fondamentaux de l’action politique à laquelle Vaclav Havel avait consacré sa vie .Pour ce qui concerne l’économie de marché il avait eu ces quelques mots d’une cruelle actualité  » Le marché ne peut exister qu’à condition de s’appuyer sur une morale » résumée ainsi  » « La sauvegarde de notre monde humain, n’est nulle part ailleurs que dans le coeur humain, la pensée humaine , la responsabilité humaine  »

L’ « humain d’abord c’est bien la direction politique qu’il faut emprunter quelque soit la place que l’on occupe dans  la conduite des affaires publiques .Une telle éthique   adoptée par les hommes d’Etat dans leur vie publique  les preserverait, à n’en pas douter, de voir leur   route parsemée d’inquisiteurs faciles à la condamnation comme  le « bon » président Accoyer qui lui aussi n’ a rien  d’un grand homme,  pas plus que DSK.

 

DSK rime avec "Mea culpa" et "Persona non grata"

DSKh-2-1293989-1224588306

Beuh...Je suis pas content de moi

Dominique Strauss Kahn, de retour des Etats-Unis, décide de se présenter sans tarder devant les français et d’expliquer ce qui lui est arrivé aux Etats Unis . Accusé de tentative de viol le 15 mai 2011, arrêté in extremis le même jour à bord de l’avion qui le ramenait en France, incarcéré puis assigné à résidence il était 3 mois après innocenté faute de preuve. Il choisira de participer ce dimanche 18 septembre au JT de 20 h animé par Claire Chazal, une amie de son épouse Anne Sinclair pour revenir sur cet événement exceptionnel qui a fait le tour de la planète tel un tsunami politique que les médias ont relayé quotidiennement comme le serait un feuilleton médiatique particulièrement attractif .

De quoi s’agit-il ?

DSK 62 ans, directeur du FMI ( Fond monétaire international ) et potentiel candidat à la Présidence de la République française en 2012 a fait en effet l’objet d’une accusation pénale de tentative de viol dont aurait été victime Nafissatou Diallo ,une femme de chambre employée par l’hôtel Sofitel où il avait ses quartiers à New York, . Celle- ci, domiciliée dans le Bronx, est agée de 32 ans, elle est veuve et mère d’une fille de 15 ans, avec laquelle elle a émigré aux Etats-Unis il y a sept ans en provenance de Guinée.

Devant les caméras françaises, il prétend être lavé de tout soupçon : il y a bien eu relation sexuelle mais il n’a pas été violent. Ce n’est pas lui qui le dit c’est le Procureur américain.Pas d’emploi de la force, pas de contrainte, c’est ce qui est écrit dans le rapport du procureur répète-t-il. Il ne se prive pas de brandir ostensiblement à plusieurs reprises, ledit rapport comme s’il s’agissait d’une preuve alors qu’il s’agit uniquement de la démonstration qu’il n’y en a pas dans une affaire où c’est la parole de l’un contre la parole de l’autre. La justice pénale a tiré les conséquences des mensonges répétés de la plaignante dont les explications ont été décrédibilisées même si elle maintient sa plainte au plan civil.

En résumé que s’est-il donc passé dans la suite 2806 du Sofitel ce samedi 15 mai 2011 peu après midi avant que DSK n’aille rejoindre sa fille pour déjeuner et qu’il ne quitte son hotel pour l’aéroport et s’envoler vers la France où l’attend son épouse ?

Une relation sexuelle non tarifiée parait-il, une relation sexuelle à la sauvette selon les enquêteurs, non pas une relation à la sauvage comme on lui a reproché, une relation « non appropriée » consent-il à préciser comme l’avait fait déjà Bill Clinton lors de l’affaire Monica Lewinsky, et enfin une relation sans contrainte entre partenaires consentants qui ne se connaissaient pas jusqu’alors, bref une relation entre  n’importe qui , sauf que lui, DSK  n’est pas n’importe qui. C’est le détail qui tue.

« J’ai commis une grave faute morale » avoue t-il d’abord vis à vis de son épouse, bafouée à nouveau, ensuite vis à vis des hautes instances politiques auxquelles il a appartenu au sein du FMI avant de donner sa démission sur laquelle il ne s’est pas étendu , enfin vis à vis des français qu’il semble prendre à témoin de sa « mésaventure »

Le plus drôle de l’émission, c’est qu’avec la complicité de Claire Chazal, dans le rôle de l’abbé au confessionnal, il parle à la France  comme s’il parlait à Anne Sinclair  « Je ne suis pas fier de moi «  dit-il, un acte de contrition publique qui s’adresse certes à l’épouse mais aussi au pays. Mélange de  vie privée et de  vie publique , un tabou à nouveau transgressé dans un voyeurisme généralisé dont les médias sont friands calés sur leur cote d’audience.

On peut imaginer l’emprise qu’il peut exercer sur son entourage au point de convaincre son épouse d’une machination contre lui, dès les premiers jours du déclenchement de l’affaire.

On peut aussi percevoir, dans cet exercice télévisée de haut vol et de communication délirante où l’on feint de demander le pardon, la volonté de se remettre en selle politiquement après avoir été pardonné. Mais la France n’est pas Anne. Si DSK rimait ce dimanche avec « Mea culpa » , rien ne dit que demain DSK ne rime pas avec « persona non grata » comme ces  belles personnes qui croient qu’elles peuvent tout se permettre, pas seulement parce qu’elles sont puissantes mais aussi parce que les autres sont lâches .

L’interview de DSK au 20h : l’intégrale

MISE A JOUR humoristique .

1. PEOPLE NET On rappelle que cette interview de Claire Chazal a été critiquée par la presse, en raison de l’empathie dont la journaliste a fait preuve avec Anne Sinclair, la femme de DSK, tout au long de l’affaire « Sofitel ». L’interview de Dominique Strauss-Khan réalisée par Claire Chazal a été moquée par Yann Barthès, dans le cadre de son émission sur « Canal Plus », « Le Petit Journal ».On vous propose de découvrir cette vidéo dévoilée sur la toile.ICI http://dai.ly/mSJG4p

2. MEDIA-PORTE Chacun pourra repenser à cette confession dominicale , à laquelle Dominique Strauss Kahn s’est cru obligé de sacrifier et au cours de laquelle cependant  il n’a formulé aucun repentir sincère, sous la forme élémentaire d’un engagement solennel d’homme libre, de ne pas recommencer. Si ça vous chante, réécoutez la vidéo de l’interview de DSK  à la façon du Docteur Cal Lighman, le héros de la série américaine « Lie To Me » , qui sait si vous dites ou non la vérité en décryptant un visage, une attitude ou le ton de la voix.C’est d’ailleurs ce à quoi a voulu s’exercer l’humoriste Didier Porte ICI

3.MISE A GENOU : Bientôt un film X sur l’histoire du Sofitel , DSK est en passe de devenir DXK  qui rime avec viagra.

AFFAIRE DSK

dskautre200DSK l’inventeur à gauche du concept de « réformisme radical » fondé sur l’équilibre entre justice sociale et économie de marché écrivait en 2004, dans une note de la Fondation Jean Jaures, que ce réformisme « ne se réfugie pas dans la promesse d’un grand soir ou dans une rupture illusoire avec le capitalisme. »

Député puis ministre socialiste, il réussit à se faire nommer, Directeur du FMI en Novembre 2007  grâce à Nicolas Sarkozy élu Président de la République quelques mois auparavant , une promotion de droite en quelque sorte qui le place au rang des puissants de ce monde.

De son coté le PS, à partir de 2008  et jusqu’à son projet de gouvernement pour 2012, sous la férule de Martine Aubry, entend bien reprendre les commandes du pays, lequel d’après les sondages, penche franchement pour Dominique Strauss Kahn.Celui-ci, tout en pratiquant le statu quo néolibéral, à la tête du FMI claironne  volontiers qu’il est socialiste aux journalistes, calés sur l’opinion publique qui voit en lui un futur Président de la République .Personne, au parti socialiste, ne semble douter qu’il serait capable une fois élu, d’appliquer leur programme de gauche qui consiste à relever les défis d’un nouveau modèle de développement économique , avec le rétablissements des comptes publics et la restauration d’une République plus démocratique à travers l’égalité réelle.

L’agenda des primaires socialistes est précis, DSK, qui revendique son droit de réserve comme chef du FMI  devait se décider avant le 13 juillet  2011 pour poser sa candidature à la candidature présidentielle.

Arrive en mai 2011 l’affaire DSK, un tsunami politique mondial : le directeur du FMI accusé pénalement aux Etats Unis d’agressions sexuelles sur la  femme de ménage de l’hotel Sofitel où il résidait à New York. Je ne reviendrai pas sur les détails du déroulement de cette affaire judiciaire en pays  anglo-saxon. Néanmoins je ferai miennes les observations publiées dans le Monde du 8 juillet 2011 et formulées par le Professeur Arthur Goldhammer, du Centre d’études européennes de l’Université Havard, traducteur du grand  Tocqueville, fin connaisseurs des institutions américaines.

Sur le Procureur de New York, Cyrus Vance il dira « On ne peut rien lui reprocher » Il a fait arrêter DSK à l’aéroport avant qu’il ne quitte les Etas unis pour l’Europe dans les conditions que l’on connaît « même sans plainte contre lui, DSK était soupçonné d’avoir des antécédents » L’enquête interne ouverte au FMI sur les relations entretenues par DSK avec  Piroska Nagy , une employée de l’organisation, devenue sa maîtresse, « une erreur de jugement » selon lui, a laissé des traces. Pour en revenir à la femme de ménage du Sofitel, d’origine Guinéenne, Nafissatou Diallo qui a porté plainte contre DSK , c’est M Vance qui a, conformément aux exigences de la procédure américaine,  informé les avocats de DSK des éléments portés à sa connaissance qui décrédibilisaient  le témoignage de la victime. Par conséquent le procureur Vance semble avoir fait preuve du professionnalisme requis en de telles circonstances , même si à certains égard le système judiciaire américain qui fait élire ses procureurs n’est pas identique au notre et peut générer quelques incompréhensions de postures ( notamment celle de la police)

Sur les médias, le Professeur Goldhammer aura la critique féroce en soulignant le rôle « calamiteux » de l’information en continu « les médias doivent sans cesse donner du neuf, cela crée un cirque qui entrave la bonne information » Quoiqu’il en soit sur la réalité du viol, comment peut-on se retrouver dans une situation pareille, pour un homme qui affronte au quotidien des enjeux de puissance qui dépassent la vulgaire imagination de n’importe quel quidam.

Sur DSK , M Arthur Goldhamer conclura « s’il entendait accéder aux plus autres fonctions, alors il a mérité ce qui lui est arrivé » en substance sa réputation est coulée, sa carrière politique est finie. Le virage de l’opinion publique française est sans appel selon une enquête Ipsos ( LM 13/07/2011) et son directeur Brice Teinturier d’ajouter  » l’ affaire a révélé quelque chose de la relation de DSK avec les femmes et l’argent  » et surtout aussi, ce dont on parle moins, de la relation  de DSK  avec le discours de gauche et le peuple de gauche . La majorité des français trompée dans sa confiance ( fût-elle  mal placée) ne souhaite pas son retour . La messe est dite . Amen DSK

La parole est à la défense en dernier lieu

FRANCE/

Certains  diront qu’il a commis une imprudence comme s’il s’agissait d’une erreur de casting. Intronisé dans le monde de la haute finance, avec des responsabilités internationales de premier rang, il n’aurait pas du se retrouver tout seul , en tout cas non accompagné d’une garde rapprochée, ses conseillers en communication au lieu de se balader en porsche ne l’auraient pas suffisamment protégé, même de lui même, ils auraient du anticiper en fonction du personnage connu, tout événement de nature à le discréditer, voire le disqualifier comme une plainte en viol d’une parfaite inconnue, bref ‘ils n’ont pas fait leur job. Reste sa seule défense visible, sa femme qui aux yeux de tous ne l’a pas abandonné en attendant le dénouement d’une histoire qui est également la sienne et dont elle ne ressortira pas, elle non, plus indemne.

Autres billets parus dans monpostdemocrate sur DSK

22/02/2009 D$K n’apprécie guère???

24/08/2011 La République de l’uniformité =D$K Président

20/02/2011 D$K et la médecine occidentale du Médiator potion de rigueur pour les peuples

D$K et la médecine occidentale du Médiator potion de rigueur pour les peuples

Dominique-Strauss-Kahn_pics_390

Docteur la rigueur pour les autres

Dominique Strauss-Kahn ( DSK) , le directeur général du Fond Monétaire international( FMI) est à Paris ce WE pour la réunion des ministres des finances du G20 dont Nicolas Sarkozy préside les travaux jusqu’en novembre. Les enjeux sont importants et l’ordre du jour devrait en principe porter sur la réforme du système financier et monétaire et la lutte contre l’instabilité des prix  des matières premières et la spéculation qui s’y attache.

dsk et sarko

L' Ami

On sait que DSK a été nommé à la tête du FMI à l’automne 2007, avec la bénédiction de N Sarkozy, et tous deux s’entendent comme larrons en foire. N. Sarkozy compte bien sur son ami pour faire de sa présidence mondiale du G20, une réussite .

Mais voilà, même s’il garde le silence là-dessus (obligation de réserve oblige), DSK serait paraît–il candidat à la présidentielle de 2012 et logiquement à nouveau candidat aux primaires socialistes,  qui sont convaincus d’avoir un ticket gagnant avec lui. DSK est en effet la personnalité politique préférée des sondages : il est le plus fort face à Sarkozy en caracolant avec 79% d’opinions favorables, contre tout juste 30% pour le Président. Comme l’argent, sa popularité ne fera pas l’élection, certes,  mais elle risque d’y contribuer grandement.

Tout le monde sait que DSK est socialiste, il a été le ministre socialiste de F.Mitterand et le ministre des Finances et du budget sous le gouvernement socialiste de Jospin. Mais ce sont ses fonctions à la tête du FMI qui lui ont donné sa pleine notoriété actuelle. DSK semble bénéficier du prestige de sa fonction, celle d’un grand argentier, d’un docteur anticrise qui s’installe dans la maitrise du monde néolibéral qui est le sien. Il pourrait être de droite ce serait pareil : sa fonction est de réguler un système, elle n’est pas de guérir les maladies du système, à savoir la voracité du profit, le gout de la spéculation financière, la haine de la démocratie, la tendance au suicide …etc

« La France lui manque, » dit –il à la volée ce vendredi 18/02/2011 devant les journalistes qui lui font un sort de « diva » : aucun évidemment ne lui a rétorqué qu’ il ne manquait pas aux français, à tous ceux qui ont refusé d’abandonner le principe de la retraite à 60 ans sous la pression d’une crise de l’endettement dont seule l’industrie financière est à l’origine pour le plus grand bénéfice de quelques uns. En 2010 les gens du CAC 40, au moins 26 des 40 plus grandes entreprises,  ont annoncé leurs résultats et affichent déjà 56 milliards de profits, mieux qu’ en 2009 où l’ensemble du CAC 40 annonçait 46 milliards ( LM 20/21/02/2011)

Faisons de la prospective (qui n’engage que celui qui la fait). Si, demain, grâce à N.Sarkozy le principe de l’équilibre budgétaire est inscrit dans la Constitution, après demain DSK élu Président de la république pourra appliquer ses remèdes de cheval au peuple de France pour réduire la dette publique , constitution oblige, en privatisant  les services publics, en réduisant le coût de la fonction publique et des politiques publiques , en aliénant la propriété collective,  en augmentant les impôts des plus modestes et de la classe moyenne,

article_sinclairdsk

L'ambition

Non, DSK ne manque pas aux français, qu’il reste au FMI s’il veut avec son salaire annuel de confort de 378 000 euros, à moins que sa femme Anne Sinclair ( et quelle femme !) ne s’y oppose. Celle-ci , dont on connaît le sens du sacrifice, devrait plutôt faire la promotion de son mari pour devenir directeur de la Banque Centrale Européenne (BCE). JC Trichet, l’actuel directeur, cherche un remplaçant pour l’automne prochain, pile-poil au moment de la fin du mandat de DSK au FMI. Et là pas besoin du peuple pour réaliser ses ambitions.

Mais de grâce et qu’on se le dise, la Gauche ça n’est pas DSK, parce que la Gauche ne peut pas être le gendarme et le bras armé du capitalisme. En acceptant de jouer ce rôle, DSK déjà critiqué pour représenter la gauche caviar, ne peut pas décemment utiliser le label de gauche, le social comme étendard,  et se présenter au suffrage universel pour la plus haute fonction de l’Etat.

Ce serait obscène pour la démocratie, et désespérant pour le Parti Socialiste qui l’aurait investi ou fait investir.

C’est avec une grande impatience que nous attendons ce dimanche soir, sa prestation télévisée sur France 2. Il a déjà dit sur les ondes à propos de la situation française:  « C’est pas très compliqué, ça n’a pas beaucoup changé depuis 5 ans , ça s’est aggravé »; Chiche qu’il va prendre les habits du Sauveur !!!

Mise à jour 23/02/11

Eh bien je ne me suis pas trompé , les propos  de D$K sur France 2 dimanche 20/02/11 au soir  sont ceux de celui qui sait qu’il a un rôle à jouer . En substance il affirme que « la crise est loin d’être terminée  » il faut comprendre la crise sociale , car la crise financière et économique a été surmontée, précise -t-il .Il ajoute que ce qui lui manque , c’est de rencontrer les français. Pour leur dire quoi ? Eh bien  imaginez la scène . DSK au franchouillard : « Vous n’arrivez pas à payer votre note d’électricité ? Pas de panique je suis là, faites moi confiance , je suis socialiste et le  » socialisme c’est l’espoir,l’avenir , l’innovation »   »votez pour moi »

Pour en juger voyez la vidéo ICI