Archives du mot-clé corinne LEPAGE

Pour Corinne Lepage candidate à la présidentielleF Bayrou se fout de l'écologie

Lepage01-482x240
Corinne Lepage ( centre droit) revendique un caractère global à son projet de transformation écologique exposé dés 2010, projet qu’elle accepte  désormais de situer au centre gauche du paysage politique actuel : selon elle, le changement de cap pour le 21 ième siècle passe en France par la mise en  cohérence de l’ écologie, de la démocratie et de la République  avec un nouveau modèle de développement économique qu’elle n’ose pas qualifié d’antilibéral par crainte d’être étiquetée du coté des utopistes révolutionnaires plutôt que du coté des   pragmatiques e. Son ambition est de faire entendre sa voix comme femme politique du centre, au service du changement de cap qu’elle préconise , l’écologie politique et d’acquérir au premier tour une marge de manoeuvre pour aprés le second tour.

Au centre, elle élimine F Bayrou qui se fout de l’écologie. Elle est d’avis ( que nous partageons ) que F bayrou ne passera pas le premier tour . Ex-fondatrice du Modem elle a quitté le Modem  à cause de l’imposture de F Bayrou , c’est  tout sauf un démocrate ( il aime penser et décider à la place des autres) encore moins un écologiste convaincu ( « c’est pas sa tasse de café « ) On avait bien noté que F Bayrou, qui prône le rassemblement des français sur sa bonne tête, avait été incapable de cimenter l’unité fondatrice qui était celle du Modem à l’origine entre Cap 21, le parti écologiste de Corinne Lepage et l’ex-udf , le parti de F Bayrou rebaptisé Modem ( voir Précis de décomposition avancé à l’usage du Modem avril 2010)
En effet F Bayrou est un illusionniste , c’est le chevalier blanc de la scène politique, le Mahomet catholique, grand guide devant l’éternel de l’humanité à la dérive, pourfendeur de l’UMPS ainsi que de la pédophilie dont il a accusé l’écologiste Daniel Cohn Bendit au cours d’une fameuse émission télévisée qui n’a pas été à son avantage. il a pris l’habitude de se placér , avant d’attendre d’être élu, au dessus des partis ce qui lui permet ,de là haut , de distribuer comme une agence de notation en bon libéral qu’il est, bons points aux uns et mauvais points aux autres. Si vous lui parlez d’écologie ou de référendum , il tourne la tête , si vous lui parlez d’union nationale  , il sourit et son shadoow cabinet s’ébroue   » Bayrou , Président » . Ce n’est pas sans talent qu’il se présente devant les électeurs en proposant un pacte national face à la guerre économique dans laquelle nous a plongé le libéralisme actuel : il en accepte les diktats  qui commandent de faire subir aux peuples du continent européen des politiques d’austérité dont il précise la rigueur comptable pour la France : 5% de reduction des dépenses publiques et 5% d’augmentation des contributions . Il est moins prolixe sur les moyens de sa politique économique face aux puissances de l’argent que les gouvernements précédents ont préféré ne pas affrontér et qui nous ont conduit à la crise .  A ce stade il prend les habits du Général De Gaule, il demande au peuple de lui faire confiance sans dire avec le panache de De Gaule que « la politique de la France ne se fait pas à la corbeille » En cela il peut nous abuser . Si le monde bouge à cause des enjeux écologiques, il n’en fait pas une priorité en cela il se trompe et nous trompe .
Corinne Lepage qui l’a pratiqué à l’interne,  n’hésite pas à pronostiquer qu’il ne sera pas présent  au second tour, donnant raison à Daniel Cohn Bendit qui lui avait prédit « Tu ne seras jamais président, mon pote » Corinne Lepage et Daniel Cohn Bendit , tous deux défenseurs de l’écologie politique sont sur la même longueur d’onde , Bayrou souffre d’un déficit d’élan écologique auquel aspirent nos concitoyens . Les paris sont ouverts. En attendant écoutez la vidéo de Corinne Lepage .

VIDEO à partir de l’indice 6.15
Vient de sortir le livre
deficit_public
Aprés » La vérité sur le nucléaire » sous titré le choix interdit publié par Albin Michel en mai 2011

Un questionnement sur le nucléaire une réponse de Corinne LEPAGE: en sortir.

corinne2012Sortir du Nucléaire Paris a souhaité  rencontrer Corinne Lepage suite à son voyage au Japon et sa visite de la région de Fukushima : au fil des question et des réponses C Lepage se dit préoccupée par le sort des japonais et notamment de ceux de  la région de Fukushima où la situation est loin d’être stabilisée.Le Japon a décidé d’abandonner la filière nucléaire

0.15 Au cours de votre voyage au japon qu’est ce qui vous a le plus choqué ?

0.55 Pouvez vous nous expliquez les conditions de vie des japonais ?

2.16 Pensez vous qu’un accident nucléaire en France est possible et que l’Etat puisse le gérer?  ASN= agence de sureté nucléaire/

3.05 Quel est votre sentiment quant à l’accident de Marcoule?

5.26 Pourquoi le gouvernement actuel défend autant le nucléaire , selon vous? et pourquoi le nucléaire est-il attaché au Ministère de l’écologie (la je sais tout ) et non au Ministère de l’énergie (l’inénarrable Besson)

8.09 Lorsque vous étiez ministre de l’écologie  avez vous pu agir sur la politique nucléaire française ?

13.11 En combien de temps pensez vous que nous puissions sortir du nucléaire?

16.15 Si vous aviez trois messages à adresser aux français pour les convaincre aux énergies renouvelables , quels seraient-ils ?

ut  

Corinne LEPAGE à la pointe du combat démocratique

LEPAGE-Corinne-150x150

L’actualité politique donne l’occasion à Corinne Lepage de rappeler que son projet écologique porte un pacte citoyen exigeant, que le respect de la démocratie et de l’Etat de droit  est un principe fondamental d’action et elle le prouve par ses interventions

- lorsque l’Etat de droit c’est la retraite à 60ans, Corinne Lepage appelle à manifester contre le projet de réforme présenté par le gouvernement parce que ce projet a des allures de « réformette qui ne règle ni le moyen ni le long terme » il parait injuste alors de revenir sur cet acquis social surtout si cela ne correspond pas à l’attente et au choix des français qui méritent mieux qu’un traitement purement comptable de la situation.

- lorsque l’Etat de droit c’est la liberté d’expression, Corinne Lepage signe la pétition en faveur des humoristes de France Inter limogés par leur station radio : elle dénonce la fausse morale républicaine qui se cache derrière ce limogeage téléguidé par la puissance du « politiquement correct » et appelle à se mobiliser pour garantir une radio publique indépendante dans le contexte de népotisme actuel.

- lorsque l’Etat de droit c’est la lutte contre la corruption Corinne Lepage monte au créneau. L’affaire Woerth est, selon elle, une affaire d’Etat qui doit être traitée en tant que telle: il ne s’agit pas d’une affaire ordinaire car M Woerth est un ministre en exercice qui ne veut pas démissioner. Pourtant le soupçon est sérieux d’un trafic d’influence à des fins privées ou politiques ( en lien avec Mme Bettencourt, première fortune de France) Ce n’est pas l’avis du Président de la République et des cadres de sa majorité très remontés contre la presse d’investigation à l’origine du dossier : le message présidentiel énoncé le 12 juillet est que M le ministre Woerth n’est pas en  infraction, qu’il est victime de la calomnie. Pendant ce temps le Procureur de Nanterre vérifie si des infractions ont été commises à la périphérie du ministre Woerth et dans l’affirmative à qui les imputer . Dans ce climat institutionnel de crise de régime, pour le bien de la démocratie et en application de notre droit constitutionnel, Corinne Lepage invite le Procureur général de la Cour de cassation à intervenir pour saisir la Cour de justice seule compétente pour juger , le cas échéant , de la responsabilité pénale des membres du gouvernement, une façon de nommer un chat un chat.

LES ENJEUX DE COPENHAGUE

voir l’appel de Copenhague , la conférence sur le climat qui se réunira les 7 au 18 décembre 2009
Voir la pétition citoyenne pour Copenhague ici
Voir le site du gouvernement français sur Copenhague ici
Ecoutez sur la question notre députée européen C LEPAGE , 1er Vice présidente au Parlement européen .

L'enjeu du MODEM: une alternative crédible ou une utopie jouable ?

On fait de la politique en faisant aussi ( ou toujours…) de l’arithmétique, c’est en substance ce que laisse deviner Eric AZIERE responsable des élections au Modem. Pour ce qui concerne les élections régionales, il affirme « il faut jouer le rassemblement pour faire en sorte que l’arithmétique fonctionne ». Certes, il a raison le bougre.

De son coté,le secrétaire  général des Verts Jean Vincent PALCE, ( cf le Figaro du 12/10/09) est tout aussi favorable à un rassemblement, au premier tour, selon lui, avec tous les écologistes .Pour les Verts, pas question d’alliance avec l’UMP qui revendique « une écologie de droite » chantée par la secrétaire d’Etat à l’Ecologie Chantal JOUANNO « nous ne voulons pas de la décroissance, dit-elle, …nous ne voulons pas interdire les 4×4 !!! » (LM du 15/10/09)

Les Verts n’envisagent pas d’alliance au plan national avec F.BAYROU, mais en revanche  ils sont favorables à des accords régionaux avec Corinne LEPAGE, représentant la branche écolo du MODEM ou Antoine WAECHTER représentant le Mouvement écologiste indépendant (MEI) (en Alsace, Haute Normandie, Pays de la Loire)

Que faut-il en penser ?

D’une part, au cours d’un entretien accordé au Monde ( LM du 11-12/10/09) F.Bayrou se démarque des Verts. « Sur le fond j’ai une différence avec eux », dit-il, « l’environnement est un problème pour l’humanité, mais je ne crois pas que les problèmes de la société se résument à l’environnement. Les banlieux, les inégalités sociales, l’école, la santé, la situation des jeunes totalement abandonnés, celle des finances publiques ne se résument pas au problème de l’environnement. »

D’autre part on connait l’engagement de Corinne LEPAGE, sa vice Présidente sur le terrain de l’écologie politique : elle prétend qu’« il y a un vrai projet politique dynamique et d’avenir autour de l’écologie entendue au sens d’une évolution soutenable, qui respecte les libertés publiques, la démocratie, la justice ». Cette conception de l’évolution ne se réduit pas à l’évocation d’une  protection de l’environnement mais induit un changement de cap en résistance à une terreur économique dont le citoyen de France , d’Europe , et du Monde fait les frais : pas besoin d’inventer la crise pour la démonstration, elle est là et elle nous tient encore.

Quelle stratégie pour le MODEM  ?

F BAYROU prône, on le sait,  le rassemblement électoral contre la Sarkosie, il n’oublie certainement pas ( avec les 8,5 % des européennes) que  la politique c’est aussi de l’arithmétique et lance son  « offre publique de dialogue » pour les élections à venir. Face à la percée des Verts, il dit « essayer d’être l’accoucheur d’un espoir crédible pour le pays » sans doute estime-t-il que l’écologie politique telle que le vainqueur des européennes Daniel Cohn BENDIT la défend  n’est pas un projet politique suffisamment crédible, reste à savoir s’il a la même opinion de « l’évolution durable » soutenue par Corinne LEPAGE .

Et au delà de ces divergences que l’on sent poindre à la tête du MODEM, sur ce qui doit changer, face à la « crise » de croissance d’un coté et la « crise » climatique de l’autre , il paraît de plus en plus évident qu’un mouvement politique qui prône l’alternative, la troisième voie, l’autre monde possible,  ne peut que modéliser la société dans laquelle nous voulons vivre en contre exemple de celle dans laquelle nous vivons. Et n’est ce pas la vocation du Modem, de proposer une alternative , une autre voie, un autre monde ? et répondre ainsi aux espérances de demain.

En conclusion citons F BAYROU lors de son discours du 29 Mars 2009 à la convention sur le projet européen du Mouvement Démocrate à la Maison de la Chimie à Paris, ici

« le modèle inégalitaire pour la France, c’est un modèle qui injurie notre histoire et nous n’avons qu’un mot à répondre c’est non, nous n’allons pas dans cette direction, nous choisissons une autre direction »  « c’est même cela l’engagement politique , un autre monde est possible et cet autre monde nous allons le construire » Seul le prononcé  fait foi.

Le nucléaire: un choix qui pèse sur l'avenir de l'humanité

Comme suite à l’interogation développée  ici  » tchernobyl , mon amour »

Arte a diffusé ce soir , et rediffusera le 15/10 à9h55 , et le 5/11 à 3h un documentaire réalisé par Eric Guéret intitulé : Les déchets , un cauchemer pour le nucléaire. Ce film a l’ambition de donner les clés pour approcher la vérité sur les déchets nucléaires , question qui fait rage aujourd’hui, à l’heure où l’énergie nucléaire est relancée comme l’énergie la plus propre sauf que la crainte des déchets nucléaires radioactifs et du risque de contamination est partagée par tous, que les scientifiques et les industriels n’ont pas trouvé de réponse acceptable  à ce problème , comme le dit Corinne LEPAGE dans la présentation qui en est faite sur le site ici

http://www.arte.tv/fr/Comprendre-le-monde/Dechets–le-cauchemar-du-nucleaire/Le-film—presentation/2851082.html

Ce film qui a été primé au plan européen, essaie de répondre le plus sérieusement possible aux interrogations que pose le sujet généralement maintenu dans une zone d’ombre et mal connu.

• Les déchets sont-ils dangereux ?

• Comment sont-ils gérés depuis l’origine du nucléaire ?

• Existe-t-il une solution pour les déchets ?

• Les populations sont-elles informées des dangers des déchets ?

• Le nucléaire peut-il être démocratique ?

• Qui détient réellement le pouvoir ?

• Quels sont les vrais enjeux politiques et industriels ?

• Les déchets menacent-ils l’avenir du nucléaire ?

Les auteurs acompagnés par des scientifiques de la CRIIRAD (Commission de recherche et d’information indépendante sur la radioactivité)ont enquêté en Allemagne, en Russie, en France, aux USA : ils  apportent des réponses à cette question politique et environnementale majeure

A coté de l’énergie nucléaire , les énergies fossiles ( charbon ,gaz, pétrole ) contribuent, par la consommation toujours plus importante qui en est faite dans le monde,  à la pollution de l’environnement de l’homme, et au réchauffement de la planète par les émissions de CO2. Avec l’émergence des pays comme l’Inde, la Chine ou le Brésil les tensions sur la demande énergétiques  vont provoquer des crises majeures dans le monde. Nos habitudes  de consommation doivent évoluer et changer radicalement

Les dysfonctionnement dans l’industrie nucléaire ( EDF GDF-Suez,AREVA) ne sont pas rares et la sécurité collective  semble être remises en jeu par incidents plus ou moins graves.

Corinne LEPAGE, députée au Parlement européen

Qui est-elle ? Ex ministre de l’environnement, co-fondatrice avec F BAYROU ( ex ministre de l’Education Nationale et Président de l’UDF) du MOuvement DEMocrate , à partir d’une refondation de l’UDF . Elle demeure  présidente de CAP21, groupement écologiste : elle est devenue sous les couleurs du MODEM députée européenne à  la suite des élections européennes qui se sont déroulées le  7 juin 2009

Trois jours plus tard  , à l’occasion d’un débat chatté sur le Monde .fr elle revient sur le scrutin européen et les leçons à en tirer ICI LA RETRANSCRIPTION

Depuis Corinne LEPAGE  a été nommée première vice présidente  de la commission parlementaire européenne en charge du travail, l’environnement, la santé publique et la sécurité alimentaire .

Elle vient de publier un livre intitulé  » entre colère et espoirs  » : il s’agit de la reprise des chroniques radiophoniques hebdomadaires présentées pendant deux années de 2007 à 2009 par Corinne Lepage sur France Culture : et c’est une  excellence façon de faire connaissance de cette femme politique qui a le courage de ses choix résolument fixés sur le 21ème siècle .

Joignant le geste à la parole, le livre est télégargeable GRATUITEMENT ici : http://stores.lulu.com/CorinneLEPAGE Ce choix délibéré est en cohérence avec les prises de position de l’’auteur sur la loi HADOPI.Un site ad hoc est mis en place pour les echanges

Aller ausi sur le site www.cap21.net