Le préambule de la Charte des droits fondamentaux de l’Union Européenne

Avez vous entendu parler de cette Charte, proclamée au niveau européen en l’an 2000 , qui est devenue contraignante avec l’adoption du traité de Lisbonne en 2009 ?  Mieux que toute explications , voici le texte de son préambule , à apprendre par coeur car c’est le noyau dur du « juste européen », pas juste une  élucubration diplomatique pour vendre un  « way of life » européen mais une responsabilité européenne majeure dans la communauté humaine planétaire.

 » Les peuples de l’Europe , en établissant entre eux une union sans cesse plus étroite , ont décidé de partager un avenir pacifique fondé sur des valeurs communes.

Consciente de son patrimoine spirituel et moral, l’Union se fonde sur les valeurs indivisibles et universelles de dignité humaine, de liberté, d’égalité et de solidarité ; elle repose sur le principe de la démocratie et de l’Etat de droit. Elle place la personne au coeur de son action en instituant la citoyenneté de l’Union et en créant un espace de liberté , de sécurité et de justice . 

L’Union contribue à la préservation et au développement de ces valeurs communes dans le respect de  la diversité des cultures et des traditions des peuples de l’Europe , ainsi que de l’identité nationale des Etats membres et de l’organisation de leurs pouvoirs publics au niveau national, régional, et local ; elle cherche à promouvoir un développement équilibré et durable et assure la libre circulation des personnes , des biens ,des services et des capitaux ,ainsi que la liberté d’établissement.

A cette fin, il est nécessaire , en les rendant plus visibles dans une charte, de renforcer la protection des droits fondamentaux à la lumière de l’évolution de la société , du progrés social et des développements scientifiques et technologiques.

La présente Charte réaffirme, dans le respect des compétences et des tâches de la Communauté  et de l’Union, ainsi que du principe de subsidiarité , les droits qui résultent notamment des traditions constitutionnelles et des obligations internationales communes aux Etats membres, du traité sur l’Union Européenne et des traités communautaires, de la Convention européenne de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales , des chartes sociales adoptées par la Communauté et par le Conseil de l’Europe, ainsi que de la jurisprudence de la Cour de Justice des Communautés européennes et de la Cour européenne des droits de l’homme.

La jouissance de ces droits entraîne des responsabilités et des devoirs tant à l’égard d’autrui qu’à l’égard de la communauté humaine et des générations futures .

En conséquence , l’Union reconnait les droits , les libertés et les principes énoncés ci-après. »

La Charte est subdivisée en VII chapitres( dont le contenu sera examiné plus tard) Dignité,Libertés,Egalité,Solidarité,Citoyenneté,Justice et Dispositions générales .