Tatania c/ Jean Luc

Jean Luc Mélenchon, dans sa 54ieme revue de la semaine , publiée le 7 fevrier 2017, s’aventure sur un sujet délicat : l’antiparlementarisme primaire qui consiste à disqualifier les représentants de la Nation et à remettre en cause le fonctionnement de l’institution à laquelle ils appartiennent , ici l’ Assemblée Nationale .Politiquement nul n’ignore qu’il fait de la souveraineté populaire le principe premier de notre forme républicaine de gouvernement. C’est dire l’intérêt qu’il attache à la critique de ce principe et à ses dérivés, comme l’antiparlementarisme chevillé à notre histoire institutionnelle . Mais ses paroles ont  mal été reçues notamment par une polémiste jeune, habile et intelligente Tatania Ventose.

Celle -ci s’insurge avec quelques raisons , dans une vidéo publiée le 12 février, sur le coté « CGT des députés «  que semble avoir adopter Mélenchon dont la doctrine institutionnelle est pourtant anti-système. Ce sont bien les députés qui votent la loi, et c’est bien la loi qui définit cet ordre pourri , comme le qualifie volontiers JL Mélenchon au soutien  de son projet de 6 ieme République. Alors quoi ? Faut-il mettre sous le boisseau le ressenti des gens qui ne comprennent pas que ces privilégiés, à qui on confie le sort de la Nation, désertent l’hémicycle ou se contentent de servir de caisse enregistreuse aux désidérata d’un pouvoir exécutif, omniprésent quant à lui .

Force est de constater que chacun des deux est à sa place et tient le discours à l’endroit où il est, avec une logique qui lui est propre . . Le danger vient peut -être du style de l’exercice auquel se livre Mélenchon via ses revues hebdomadaires . Il est seul , sans contradicteur et cela l’incline à adopter trop souvent un ton badin, celui de la conversation qu’on peut tenir avec des potes, sans doute nécessaire pour décontracter l’atmosphère et supporter l’exercice … mais dés qu’il baisse la garde il se met en danger, or il est quelqu’un d’important et passe pour le tribun du peuple. Il y a déjà eu une première alerte sur la difficulté que représentent ces revues hebdomadaires sur l’actualité notamment avec le décès de Johnny, il convient d’y réfléchir car ces rendez vous sont de véritables rencontres avec l’homme d’Etat qu’est devenu JLuc Mélenchon. Il vient de nous livrer un discours sur l’Europe, et l’absence de peuple européen, à l’Assemblée Nationale qui a du en surprendre plus d’un.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


huit − 6 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>