Le bain de sang de de la première guerre mondiale en Europe: reflexions sur la guerre et la paix de JL Mélenchon

Le 11 novembre 1918 était signée l’armistice qui mettait fin à la première guerre mondiale .

Nous livrons ici les réflexions sur la guerre et sur la paix de  JL MÉLENCHON  qui prononçait le 2 novembre 2013 un discours à l’occasion de la commémoration de cet évènement . Il insistait sur  la responsabilité des dirigeants allemands et français, et sur le capitalisme  qui « porte en lui la guerre comme la nuée porte l’orage » Il faisait ainsi siennes les paroles de Jean Jaures , opposant à la guerre, et assassiné pour ses opinions par l’extrême droite .

« C’est à l’intelligence du peuple, nous dit le grand Jaures, c’est à sa pensée que nous devons faire aujourd’hui appel si nous voulons qu’il puisse rester maître de soi, refouler les paniques, dominer les énervements et surveiller la marche des hommes et des choses, pour écarter la race humaine de l’horreur de la guerre. Le péril est grand, mais il n’est pas invincible si nous gardons la clarté de l’esprit, la fermeté du vouloir, si nous savons avoir à la fois l’héroïsme de la patience et l’héroïsme de l’action. La vue nette du devoir nous donnera la force de le remplir.« 

On peut sans doute comprendre que pour Jaures, ce  devoir, c’était de résister  et de désobéir aux forces oligarchiques qui cherchaient à modeler le peuple en chair à canon.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


six + = 9

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>