L'entreprise de la nouvelle ère

L’entreprise est une réalité humaine , qui entreprend sinon l’homme ? Sa finalité est économique, et personne ne contestera que l’entreprise est le noeud de relations complexes comme l’étude du vivant nous l’enseigne  C’est pourquoi il devient urgent, dans le contexte de crise économique que nous connaissons, de s’interroger sur la place de l’entreprise de demain  dans le nouveau mode de développement économique , le nouveau logiciel , le nouveau paradigme qu’il est devenu impératif d’inventer. Les sociétés occidentales dites riches ou prospères ont le devoir d’y répondre avant toutes les autres, celles qui ne sont pas sorties de la pauvreté, et autrement que par « faire toujours de la même chose » : c’est là la difficulté . C’est pourquoi ,   le débat ouvert sur le sujet avec deux experts en prospectives, comme le fait la journaliste Véronique Anger, rédactrice des Di@logues Stratégiques,  lors d’une émission diffusée le 11 octobre 2012 , était  intéressant à plus d’un titre .

D’un coté Joêl de Rosnay , 75 ans , docteur es sciences , spécialiste en informatique,  il est conseiller de la Présidence de la Cité des Sciences et de l’Industrie de La Villette écrivain et essayste , auteur de plusieurs ouvrages le dernier intitulé  » Surfer la vie » ou comment sur -vivre dans la société fluide . ICI SON BLOG

De l’autre coté Philippe Dessertine 49 ans , docteur en gestion et finance , il est directeur de l’Institut de la Haute Finance ,auteur de plusieurs ouvrages dont  » La décompression  » ou des solutions aprés le Krach ( 2011): au cours d’une conférence à Bordeaux ICI il nous explique  la crise avec un talent certain de conteur . ICI SON BLOG permet de faire plus amplement connaissance

Tous deux partent des mêmes conclusions : nous vivons la fin d’un monde .Pour le premier c’est la fin du monde industriel et l’ouverture d’une nouvelle ère technologique , pour le second c’est la fin de la finance adossée à un modéle de développement et de croissance impossible à généraliser à l’échelon planétaire. Bien sûr , je vois la critique : ce sont deux bourgeois ensemble et leur élucubrations futuristes nous passent au dessus de la tête .  Il n’empêche qu’ils véhiculent avec eux, l’absolue nécessité de voir qu’un monde est en train de finir ( le même constat que nous faisons ) et de faire l’expérience d’une transformation salvatrice pour l’humanité ( la même aventure que nous souhaitons), et il y a comme un air de famille avec la vision aujourd’hui et maintenant qu’entretient le Front de Gauche  dans l’action politique  » révolutionnaire » et ses débouchés en termes de pouvoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


× 6 = vingt quatre

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>