Archives pour la catégorie Citoyens du monde

citoyens du monde via les thèmes de action humanitaire, conflits, guerres, ONG,peuples,monde, continents

L’ « establishment UMPS » cerné par les extrêmes

la mariée PS le marié UMP se donnant la main pour l'aéroport

Le Front national, le parti d’extrême droite de Marine Le Pen veut passer pour une alternative à droite tant et si bien que l’équipe Sarkozy , inspiré par Buisson et Guaino, servi par Fillon et Copé, a misé  lors de présidentielles sur l’extrême droitisation des esprits . A jouer avec l’anti républicanisme et la division des français , cette équipe  a perdu son pari et en même temps l’Elysée . Cependant  Marine Le Pen et son parti ont continué à grimper  dans les sondages et les résultats de vote .

Après l’investiture de François Hollande, il est à craindre que  les défaillances du gouvernement socialiste  à mener une politique de gauche dans la conduite des affaires ( le budget et la fiscalité ) l’abandon de ses engagements sur le terrain écologique, ou l’aval donné  aux  diktats financiers dans la  résolution de la crise , servent les intêrets du Front national ( malgré les gesticulations d’un Valls sur le terrain sécuritaire, investi par les idées d’extrême droite)

Au sein du paysage politique français marqué par la bipolarisation droite-gauche , les partis gouvernementaux  UMP et PS se voient aujourd’hui cernés par des partis concurrents qui se réclament tous mais pas de même façon d’une autonomie conquérante.

On apprend que l’UDI et le Modem ont officialisé une union de centre droit pour soi disant concurrencer le Front national  auquel on accorde à droite un succès électoral anticipé  par médias interposés( la bagarre Fillon , Copé a laissé des traces )

Désavantagés par les modalités du scrutin majoritaire ,  ces petits partis qui se répartissent aussi bien à droite ( Front National ), à gauche ( alliance Front de Gauche) , qu’au centre ( alliance UDI-MODEM) prennent appui sur les déboires de leurs grands frères en rassemblant ceux que ces derniers ont  déçus dans la conduite du pouvoir avec son lot de promesses électorales non tenues . On comprend dés lors pourquoi tout ce qui n’est pas majoritaire devient dissident du coté de « l’establishment » dont les ténors défendent  la crédibilité  politique face à la montée des extrémismes , extrême droite, extrême gauche , voire extrême centre .  Aux yeux de la  classe politique dominante , de droite comme de gauche,  la dissidence  prend le visage de l’extrêmisme, c’est à dire la forme de tout ce qui n’est pas capable de gouverner, de tout ce qui est aventureux pour le peuple . Dans le même temps cette même classe politique démontre chaque jour sa duplicité  et son impuissance à régler les enjeux  de la démocratie moderne , celle des pays riches en proie à une crise de civilisation sans précédent.

Il n’est pas inutile  de constater , pour donner une touche finale à ce tableau politique , que  l’abstention progresse et devient une tendance lourde lors des rendez vous électoraux . Cerise sur le gâteau, notre système électoral ( voir vote blanc et peuple citoyen ICI et LA disqualifie toujours cette abstention en refusant de l’assimiler à un vote exprimé  et referme le piège sur un électorat déboussolé , de plus en plus volatile , de plus en plus imprévisible dans la défense des exigences démocratiques de nos sociétés modernes .

Le monde politique est en crise  et la seule voie salvatrice consiste à retrouver une implication populaire  dans la maîtrise de la vie économique et politique.Le peuple doit faire sienne la crise que nous traversons: abandonner le salariat, définir une autre croissance ,une autre prospérité  dans le cadre d’une fraternité  utile au plus grand nombre apprendre la démocratie dans l’entreprise, dans le quartier, le village ,la ville, le pays , sur  le continent européen, et la planète.  La fermeture des partis politiques , petits et grands, à ce changement serait de mauvaise augure pour l’avenir .

 

 

L’Iran et le nucleaire : Parler sur un pied d’egalite avec …Israel ?

A propos de la question nuclaire , les Etats Unis, Israel ( et Segolène Royal au temps de sa candidature présidentielle en 2007 face a Sarkozy) ont soupçonné ouvertement l ‘Iran dirigé (de 2005 a 2013) par l’ex-président Mamoud Ahmadinejad, de chercher à fabriquer l’arme nucléaire derrière son programme nucléaire civil .De la dissimulation à la tromperie avérée, les occidentaux ne tardèrent pas à imposer à l’Iran des sanctions économiques qui plombent encore aujourd’ hui le pays par suite d’une diminution de moitié de ses revenus pétroliers.

Elu le 14 juin 2013 dés le premier tour avec 51% des voix Hassan Rohani , 64 ans, succéde à Mamoud Ahmadinejad qui avait inquièté la communauté internationale mais qui avait surtout attiré sur lui la disgrâce du Guide suprême de la République islamiste  , l’ayatollah Ali Komenei véritable numéro 1 du régime islamiste en Iran .

L’ Iran ne reconnait pas l’existence d’Israel, et soutient les mouvements islamites palestiniens ainsi que le groupe chiite Hezbollah, qui lui sont hostiles. ( Le Hesbollah est aussi hostile aux opposants au régime de Damas en Syrie où la guerre civile fait rage.)

Le dimanche 4 aout 2013, le président Rohani, fidèle du régime et de son guide suprême a affirmé à la tribune du parlement iranien au moment de son investiture  que « la seule solution pour parler avec l’Iran est le dialogue sur un pied d’egalite«  tout en ajoutant que les sanctions imposées a son pays sont « injustes » et qu’il va oeuvrer pour y mettre fin.

Le lendemain l’ex-president était nommé membre du Conseil du discernement  (comme s’il n’en avait pas manqué durant ses années de présidence et de conflit sur la question du nucléaire) .

 

Mort de Patrick Edlinger, le surdoué

edlinger

1982 Patrick Edlinger ou l'escalade en solo

Triste nouvelle … je me souviens

A 20 ans je pratiquais la montagne et plus tard, dans les années 80, je me suis mis à l’escalade en falaise que Patrick Edlinger avait hissé au niveau d’un art de vivre .

Il est minuit , au détour d’un clic sur le net, je viens d’apprendre qu’il est mort . Je suis totalement abasourdi, mon coeur chauffe de toutes les sensations que cette activité sportive m’a fait connaitre : chacun à son niveau (le mien était tout à fait moyen) pouvait y prendre beaucoup de plaisir. Une journée de plein  air, la découverte entre amis d’un coin de nature, l’odeur du rocher réconfortant lorsqu’il est chaud, moins sympa lorsqu’il est froid, un repas tiré du sac, une dépense physique assurée, le sentiment d’avoir vécu des instants privilégiés, la satisfaction d’avoir dépassé sa peur, de l’avoir apprivoisée (avec une sécurité appropriée) et puis  un retour au bercail heureux, et déjà des projets plein la tête. C’était le message du « Blond  » comme on  le surnommait,  mais pas le seul.

Dans son domaine Patrick était le plus fort, un extraterrestre. Il pratiquait aussi l’escalade en solo, sans encordement contre le risque de chute, autrement dit la « vie au bout des doigts » non au bout de la corde qui assure tout grimpeur d’une chute mortelle. Un exercice en vertical réservé à une élite ( à ne pas confondre avec ce qui est dit plus haut qui concerne l’activité spécifique d’un sport de plein air qui s’adresse à tous), une pratique d’engagement total sur le rocher, une concentration à toute épreuve, une parfaite condition physique, un mental d’enfer et surtout le plaisir de grimper . Bien peu de grimpeurs parviennent à ce niveau extrême qui transforme, il est vrai,  l’escalade en quelque chose d’autre, et les grimpeurs en mutants, qui évoluent  dans des zones aux limites inconnues, habités par la transe hypnotique du mouvement parfait à accomplir et surtout à vivre intensément à cause (ou grâce) à la proximité de la mort invitée dans la danse … délibérément. Sans l’avoir côtoyé de près,  j’ai toujours gardé le souvenir d’un jeune homme simple, indépendant au regard particulier.  Je l’ai croisé une fois  en 1988 à Nîmes où il était venu concourir dans les arênes sur un mur artificiel sacrifiant pour un court instant, et pour faire plaisir aux organisateurs de la Fédération de la Montagne et de l’Escalade , à cet esprit de mise  en compétition avec les autres, à mille lieux de ses valeurs de vie. Un tour de piste et puis s’en va ….

 » Adieu le Blond » En cet  instant, je sais que tu as 52 ans  je ne sais même pas quelles sont les causes de ta mort , un flash d’actualité  je n’ai pas plus …on t’a retrouvé chez toi sans vie. Tu n’es donc pas mort d’une chute d’escalade et je peux te regarder encore vivant …comme le surdoué en escalade qui se balade malgré la difficulté de la trajectoire verticale et te garder comme ce faiseur de rêves, de ceux qui  ont marqué cette période de ma vie où je m »endormais à la recherche du plus beau geste d’escalade,  après une journée à galérer dans le … 5 sup , 6a ( cotation des voies d’escalade pour le grimpeur basique que j’étais)

Le Gaz du VERDON pour grimpeurs confirmés.( 7a et plus)

Patrick dans ses oeuvres ,  solo intégral dans le VERDON

Mise à jour 19/11/2012 VIDEOS

Patrick chez les Ricains

Patrick en compétition sur mur d’escalade

Patrick qui parle de lui 2010

Son biographe qui parle de lui,2012La derrnière dédicace de Patrick « la vie est belle »

Le Front de Gauche au Panthéon,Mélenchon dans la tradition révolutionnaire

Ce 21 septembre 2012, devant le Panthéon, Jean Luc Mélenchon et Pierre Laurent, secrétaire général du PCF, sont venus célébrer à la tribune et sous la pluie,  le 220 ième anniversaire de la République. Chacun à leur manière.

Jean Luc ( à partir de l’indice 10.19)de sa voix forte et grave , comme si elle venait de la profondeur de ses entrailles, parle ou plutôt raconte l’anniversaire, celui  du courage de ceux qui ont défendu la révolution, en armes et sur le terrain , celui de la détermination de ceux qui ont proclamé  la République, une et indivisible, autour de ses valeurs universelles – liberté, égalité et fraternité-. Il pleut  comme jadis sur le champ de bataille, il pleut sur le Panthéon et sur la ville,  comme si la nature émue versait des larmes au son de la voix de celui qui est devenu son tribun infatigable : en effet l’écosystème humain à protéger est au XXI siècle la valeur républicaine à défendre dans l’esprit de la tradition révolutionnaire française dont JL Mélenchon s’est fait l’écho à l’occasion d’un discours inspiré . Ecoutez le naviguer de la démocratie juste pour chacun , à la République bonne pour tous.


Discours de Jean-Luc Mélenchon au Panthéon à… par LCP

London 2012: l'idéal olympique…


J.O. : l’argent pour Mekhissi par France3-Champagne-Ardenne

Le français Mahiedine MEKHISSI , médaillé d’argent et vice champion du 3000 m steeple à Pékin voulait  cette médaille d’or dont il rêvait plus que tout autre . Il s’est à nouveau heurté à Londres aux keynians qui alignaient trois de leurs virtuoses . D »abord Birmin Kiprop KIPRUTO le vainqueur olympique de Pékin, celui qui lui a ravi de justesse la médaille d’or avec lequel il avait un compte personnel à régler, puis Abel Kiprop MUTAI , puis Ezekiel KEMBOI, double champion du monde en titre . C’est KEMBOI qui l’a emporté cette fois-çi après un sprint final époustouflant. Arrivé second entre KEMBOI et MUTAI , MEKHISSI n’a rien à regretter, il a tout donné et KEMBOI était le plus fort. Cependant, après la chute en course de KIPRUTO due à pas de chance , KHEMISSI a su, grâce à son expérience, brisé le mur keynian qui comptait bien l’enfermer au départ de la course une des plus difficiles des jeux.

Sous les yeux du public, les deux hommes se sont enlacés  , heureux de leurs exploits respectifs, donnant à voir leur bonheur d’être là, une étreinte dans la joie du partage,  l’image de idéal olympique, l’amour et le respect de l’autre  :  » les jeux c’est magique  » dira MAKHISSI et d’ajouter « ça vaut tous les sacrifices du monde »

mekhissi kemboi

Le message olympique londonnien …

Il vaut mieux payer( 28,6 milliards d’euros) pour une danse mondiale ( que le concert gigantesque de  la cérémonie de clôture des jeux olympiques de Londres a tenté de  symboliser ) qu’une guerre mondiale.

Il est vrai , le sport est une danse , une rythmique du corps au service d’un état de grâce :  viendra ,viendra pas , toute la question est là. On comprend mieux alors le  » to be or not to be «  imprimé par les anglais dans le stadium de Londres, lieu d’orchestration du suspense final . Quelle que soit la vision que l’on projette sur l’organisation des jeux olympiques , les rapports du monde du sport avec l’argent et le spectacle, une chose est certaine , tout champion est irradié par la grâce, fût elle fugace : elle donne à voir la beauté du monde des vivants et d’une  jeunesse qui s’élève au lieu de s’entretuer. . En cette journée d’ »Assomption » sortie tout droit de l’agenda des chrétiens bien élevés, que dire d’autre ? que la pesanteur du mal n’ est  pas étrangère à l’élévation ?… Monte aussi le cri d’indécence tiré du phénomène sportif, de son emprise dans le monde actuel et de son modèle économique.(*) Laissons parler La Rochefoucauld  » …il n’y a point d’élévation sans quelque mérite » Que faire alors pour être méritants lorsque les jeux sont finis  » To be or not to be » ?

fin des jeux olympiques

(*) Quelques réflexions inconfortables sur le sport, rassurez vous je n’ai rien lu de tout cela

(1) «Le Sport barbare». Critique d’un fléau mondial, de Marc Perelman. Réédité en 2012 chez Michalon. (2) «L’Emprise sportive», de Robert Redeker, François Bourin Editeur, parution le 23 mai 2012.(3) «Le Sport contre la société», de Clément Hamel, Simon Maillard, Patrick Vassort, Le Bord de l’eau, parution le 14 juin.(4) «Inflexions» no 19, «Le sport et la guerre», La Documentation française.(5) «Vacarme» no 45, textes disponibles sur vacarme.org/rubrique310.html (6) «Quel sport ?», disponible sur quelsport.free-nux.org(7) «Dernier shoot pour l’enfer», de Ludo Sterman, Fayard Noir.(8) Citation extraite du «Sport contre la société».

Fin des jeux , la lambada londonienne …

traduction en français de la ‘Lambada’) En pleurs il s’en est allé celui pour qui j’ai pleuré tout un jour …En dansant la lambada , je me rappelle de cet amour qui un jour a été roi »

Le jamaïcain Usain Bolt, champion olympique du 100 m et 200m London 2012

La course c’est ICI

bolt2_add25da2138698b9fee9737b4df1d791

Le roi ,le roi, le roi, le roi, le roi,le roi, le roi, le roi, le roi , le roi ….

Le roi du sprint s’exprime :  » je suis une légende vivante »… Qui dit mieux? ( ICI les dieux du stade)

Sur 200 m il s’ impose en 19 »32 devant ses compatriotes jamaïcains Yohan Blake 2e et Warren Weir 3e.


5m 97 :Renaud LAVILLENIE s'élève champion olympique du saut à la percheLondon 2012

Une compet pour un athlète plutôt petit gabarit ( 1m 75) pour l’exercice,  la preuve du dépassement avec le SAUT VICTORIEUX c ‘est ICI

Une histoire de  père et de fils, une passion partagée qui a placé la barre haut , deux âmes qui se rejoignent dans un exploit, un résultat indicible pour chacun ( vidéo)

20120811PHOWWW00021