Revue de la semaine #9 JLM2017

Jean-Luc Mélenchon  rappelle que la programmatique de « France Insoumise » , sous le titre « l’avenir en commun  » vient de sortir en librairie pour 3 euros . Il invite tous ceux qui soutiennent sa campagne à monter des points de vente . Il revient sur le développement de sa chaîne Youtube et sur sa rencontre avec David Chabant de la chaîne Ganesh2 à Bordeaux. Il détaille également les mesures les plus dangereuses du programme de François Fillon avant d’évoquer un sujet dont personne ne parle : la disparition des animaux pollinisateurs.

JLM France Insoumise ;Mélenchon à Copenhague 20161122

 

Le 19 novembre 2016, Jean-Luc Mélenchon s’exprimait à Copenhague, au Parlement danois, lors d’une nouvelle conférence pour un plan B en Europe où il expliquait qu’en cas de victoire électorale il s’opposera , en tant que nouveau Président de la République française , à la politique d’austérité de l’Union Européenne et plaidera pour la sortie des traités de discipline budgétaire ( 2012) ( Plan A). Il s’opposera à la ratification des  traités de libre échange envisagés entre l’UE-Canada (CETA) et l’ UE-États-Unis (TAFTA), et à création d’une Europe de la Défense porteuse d’une logique de guerre .

S’il parvient à conquérir le pouvoir et à diriger le pays , la gouvernance conservatrice  de l’UE ,  peut le contraindre à sortir du mécanisme actuel ou à venir ( un nouveau traité serait en cours de négociation porté par les 5 présidents de l’Union Européenne -)L’hypothése est envisagée , c’est le plan B, la sortie de l’Europe  avec les pays européens qui se seraient ralliés à la cause .

Pour le moment il dénonce les prétentions des instances européennes à consolider la construction du marché unique et de la monnaie unique sans égard pour la démocratie sociale rangée au placard face aux défis de la mondialisation financière . Ni Etat fédéral, ni retour à la souveraineté des Etats pleine et entière , l’UE marche , masquée,  vers plus d’integration , elle devient une menace pour la démocratie des peuples.( le  » non » français à la Constitution européenne détourné par la ratification du traité de Lisbonne, la mise sous tutelle de la Grèce par une Troika européenne, l’ordo libéralisme allemand, ou la manière d’imposer  l’euro fort allemand  qui a fait fuir le Royaume Uni ))

La refondation de l’Europe est à l’ordre du jour , il devient urgent de connaitre ce qui se fabrique à ce sujet et se range dans les cartons , y compris ceux  de France Insoumise.

 

 

 

 

JLM 2017 France insoumise : Mélenchon à Boulogne sur mer 20160927

logo-orange-bleu

Mardi 27 septembre 2016, Jean-Luc Mélenchon tenait une réunion publique à Boulogne-sur-Mer, dans le Pas-de-Calais.Il est allé dans tous les sens du discours politique dont il sait utiliser toutes les arcanes  pour convaincre . Il sait qu’il doit convaincre , la tâche est rude car il  nous livre, avec la conviction et la franchise qu’on lui connait ,  le déroulement d’une pensée « civilisatrice » qui déborde le cadre étroit d’une élection politique attachée à un territoire ou une société donnée , une pensée qui épouse les circonvolutions de la modernité actuelle en perte d’humanité . Il prône le retour à l’humain, et choisit la rupture avec la pensée économique dominante qui favorise  un modèle de développement financiarisé à outrance, oublieux de ce qui rend « civilisé » plutôt que  » barbare » dans les liens qui nous unissent aux autres ou à la nature . Les déflagrations guerrières de par le monde ,comme les défis écologiques de notre Planète ne nous rassurent guère.

JL Mélenchon apporte sa  contribution en dessinant un « Avenir en commun » propice à une implication populaire , et cette implication passe par une révolution citoyennne , le choix par le peuple d’un changement de cap .

Comme il a pu l’expliquer en d’autres lieux, et caractériser ainsi son entrée en campagne électorale, il s’agit pour lui de mettre en avant  » une idée de la civilisation humaine «  , car  » il faut rompre avec ce monde pourri «  . Certes ce constat fait trembler il a le mérite cependant de renvoyer à une responsabilité chez ceux qui nous dirigent. Alors on voit poindre ici ou là, l’expression   » pas si pourri que ça , le monde, qu’est ce que vous racontez », pire elle résonne comme un inévitable et incompréhensible déni de réalité .

La logique pédagogique, la logique de communication ou de propagande ( peu me chaut du qualificatif que l’on donne) ) du candidat Mélenchon est de laisser voir sa confiance dans la démocratie en s’engageant de toutes ses forces dans le débat politique, d’y affirmer une conviction politique, celle guidée par les rapports de force, de donner un sens écologiste et social à son combat politique et surtout de convaincre d’une nécessité : éveiller la conscience politique trop souvent endormie dans le consumérisme ambiant .

JL Mélenchon  peut sans forfanterie ni  boutade  interpeller les citoyens en ces termes » comme vous me voyez, je suis comme ça , demain si vous m’élisez vous n’aurez pas de surprise »

Si vous ne voulez pas avoir des surprises alors écoutez  le :  priorité aux plus démunis, priorité à l’humain dans un monde qui déshumanise , et priorité à la démocratie , à la souveraineté populaire … mais que chacun prenne sa part , ce n’est pas lui qui va tout faire, tout régler  . La révolution citoyenne est à ce prix et ceux qui veulent consommer de la résistance avec peu d’engagement en seront pour leurs frais .

 

 

Les primaires à gauche, une façon de débattre ou de se battre?

Thomas Piketty : « Il faut que la gauche se… par franceinter

Thomas Piketty, connu pour être  un économiste avisé, notamment grâce à ses publications , fait partie de ceux qui ont appelé à une primaire de la gauche et de l’écologie en vue des présidentielles de 2017. Interviewé par France Inter Il ne voit pas très bien comment battre la droite si la gauche ne présente pas un candidat unique choisi sur des propositions argumentées et débattues à l’occasion de ces primaires.

Reste à savoir si ce débat démocratique souhaitée n’est pas pipé à l’avance, comme le pense Mélenchon, qui se situe dans l’affrontement idéologique  avec le néolibéralisme, et avec la pensée dominante chez les socialistes comme chez les conservateurs de droite. En fait de pensée politique , le gouvernement socialiste a affiché, depuis son accession au pouvoir, un suivisme européen et allemand qui privilégie l’affairisme d’une élite, bien loin de la démocratie sociale et politique promise par les pères fondateurs de l’Europe. L’Europe est d’abord une construction économique, un marché unique, une monnaie unique adossée à une industrie bancaire omnipotente et l’Etat, en ce qu’il est une puissance publique et souveraine ,  y est relégué dans une posture toujours plus négative .  A tort évidemment . L’utopie européenne était de jeter les bases d’une République européenne, on en est loin. Au plan économique ,c’est la guerre, au plan social c’est la débâcle.

Mélenchon est le seul , parmi tous les candidats à la présidentielle, à vouloir d’une 6 ième République qui valorise  la puissance publique au service de tous et non d’une caste financière qui a failli à sa mission en risquant la banqueroute : c’est la leçon de la crise financière qui secoue le monde depuis 2008 et qui est loin d’être dépassée. Le débat écologique « intra muros » qui ne serait pas accompagné d’un remodelage de notre mode de consommation ou  qui ne serait pas accompagné d’une remise en question de notre mode de développement économique actuel , serait sans perspective. C’est la rupture avec le capitalisme outrancier et cupide, allergique à l’écologie , qui serait propre à donner cette perspective . Personne ne s’y aventure vraiment …même pas ceux qui font mine d’être des écologistes qu’ils soient à droite ou à gauche .

Mélenchon est , on ne peut plus clair sur le sujet . Il propose l’écosocialisme et une transition énergétique capable d’assurer le futur de l’humanité sans aller à sa perte .

Lui reprocher d’être flou , sur ses intentions  et la méthode pour parvenir à changer de cap et mettre en danger les puissance de l’argent en restaurant une forme de gouvernement républicaine , qui est le gouvernement du peuple ,par le peuple , pour le peuple , est un mauvais procès.

Au bout du bout , si c’est la droite qui l’emporte , ce ne sera pas la première fois en France . La France c’est aussi cette éventualité  . Ou celle de l’abstention …qui sait ?

 

IMG_0397

Les CaRioCatalans débarquent à Rio

 » Te esperamos en Rio » dit le slogan publicitaire . Désormais je peux répondre « J’y étais »   j’étais présent à ce welcome des brésiliens, organisateurs des JO 2016. Pour aller voir combattre nos judokas au pays de la Samba  j’ai choisi d’intégrer le groupe des Cariocatalans , mené par Nicolas , un ami arbitre et prof de judo à Pollestres , un petit village bien sympathique au sud de Perpignan.

Habitué des voyages olympiques avec son pote Lolo ( chargé du reportage final), Nico a réuni autour de lui un groupe de jeunes gens motivés de son club. Ils ont préparé l’aventure avec lui depuis 4 ans.  Ils ont eu la gentillesse  qu’un ancien comme moi se joigne à eux pour partager cette aventure commune brésilienne .

Bref , les Cariocatalans s’ envolaient pour Rio le 2 août depuis  Barcelone , ils débarquaient  à Rio via Sao Paulo le lendemain . Deux jours de relâche consacrés à la visite de Rio étaient prévus pour encadrer la semaine des compétitions de judo qui devaient se dérouler au parc olympique de Barra du  5 au 12 août .Retour le 15 Aout. Viva Brazil !

IMG_0038Nous étions hébergés, sur l’Ilha do Gigoia à Barra di Tijuca ,au « Recanto Cariola Hostel Bar » une grande maison ancienne au confort sommaire en bordure  d’une anse fermée d’eau de mer dont l’odeur et la couleur interdisaient toute vélléité de baignade . On y accédait donc soit par bateau ( navette rustique) soit à pieds à travers un labyrinthe de petites ruelles ( en fait des couloirs de passage entre les habitations, qui passeraient pour des coupe-gorges en Europe )20160803_160813

coté mer

coté terre

IMG_0356IMG_0364

 

Au contraire l’atmosphère sur cette île était plutôt sympa , l’ambiance villageoise .Le SakiBar à quelques métres de l’hotel nous offrait restauration, bières fraîches si nous le désirions et dans un petit magasin, situé à proximité, nous pouvions acheter les  » havaiannas  » des JO pour nos pieds délicats.

20160804_180321

Pour la baignade, Carla Lisboa, la gérante de l’hotel nous a vanté les mérites de « sa » plage,  la plage de Barra, préférable  à celle de Copacabana ou celle d‘Ipanema  plus urbanisées, plus touristiques et moins sécurit . IMG_0032Evidemment notre curiosité nous a poussés à faire la comparaison . Barra , plus sauvage vient en tête : il faut dire , pour être honnête, que nous avons investi plus facilement la plage de Barra, à peine à un quart d’heure à pieds  de notre hotel. Nous l’avons fait au petit matin ( vers les 6 heures ) cette heure matinale , vous vous en doutez , en avait dissuadé plus d’un notamment chez les  plus jeunes  restés au lit . Honte à eux , le lever du jour y avait été  incomparablement beau et c’est là que j’ai pris mon premier bain brésilien . Nous y sommes retournés , cette fois tous ensemble à la fin du séjour pour nous ébrouer sur le sable fin en gesticulant des pas de danse sur musique du pays .( une boite à musique ne nous a jamais quitté tout au long de nos pérégrinations , même dans le parc olympique)J’ai pu apprendre à gesticuler sur  » tchic et tchac  » , un air importé de chez nous propre à l’animation d’un groupe… terrible.

Carla, à la bonne trentaine d’années , s’occupait, avec un homme et une femme d’entretien ,  de la gestion de « son manoir » délabré .Chambres collectives avec lits superposés , douches collectives avec eau froide,sanitaires capricieux :  la chose est devenue cocasse lorsque les toilettes  se sont bouchées . Fort heureusement nous mangions léger le midi.

20160806_012034Le soir , il nous arrivait d’expérimenter un restau, je me souviens plus particulièrement d’un bar de quartier, sans enseigne, découvert à Maracana. Nous y avons mangé et bu excellemment et … dansé sur des rythmes éffrénés de samba joués par un petit groupe de percussionnistes .

Nous n’étions pas les seuls clients au Recanto hotel . Carla acceptait de recevoir sur les canapés du séjour ou sur les hamacs des gens de passage, comme ce groupe de 4 brésiliens qui chantaient tous les soirs leur répertoire de standards de samba ou bossa nova au rythme d’une guitare . Ce n’étaient pas des professionnels , mais quand on dit que les brésiliens ont le chant dans la peau ce n’est pas du bluff . Nous avons bien fraternisé avec eux autour de la chanson  » Manooouel » ( je dispose de la vidéo ) reprise avec d’autres paroles par les cariocatalans . Devant notre entrain , Carla a imaginé pouvoir inviter  à l’hotel  des amis musiciens professionnels, histoire de consommer en musique au bar de  » son » ‘établissement : je crois que cet épisode a fait polémique…( elle voulait nous faire payer un droit d’ entrée sic!!) Bref passons au vrai débat , nous étions là pour les jeux et pour le judo .

20160809_163754Les compétitions  se déroulaient au parc olympique de Barra. Lever du matin à 7h , petit déjeuner ( qui s’est amélioré petit à petit ) transport ( une grosse demi heure en bus spécialement affrêté pour les  jeux) contrôle des billets , passage de sécurité ( portiques et  surveillance par l’armée) et nous voilà dans les gradins, tous grimés en bleu-blanc -rouge , la marseillaise au bec, parfois entourés de jolies supportrices brésiliennes.  Pas de doute le spectacle devenait alors plus plaisant !!!

IMG_0070

On avait la chance aussi de compter parmi nous  » Flash le Magnifique »qui n’a pas son pareil pour gigoter et mettre l’ambiance tout le temps .

Chaque jour,  nous revêtions un tee shirt différent parmi ceux offerts par les sponsors catalans et distribués à chacun d’entre nous par Nico avant notre départ pour Rio . Une note spéciale pour ceux qui ont enfilé , malgré la chaleur, des combinaisons spéciales, cocorico de pied en cap .Dans les rues de Rio, dans les transports, au parc olympique , dans les gradins , notre passage n’est pas passé inaperçu.

20160806_023222Nos garçons ont même  déniché dans les couloirs du métro un carioca déguisé en « CHARLOT »  qui a trouvé plus fou que lui , le cariocatalan .

Nico ne savait plus à quelle TV se donner … » Nous sommes chauds «  criait -il , évidemment pour la seule gloire du sport. Nous avons accompagnés nos combattants toute la semaine , un peu dépités par les failles des séquences au sol . Il a fallu attendre le dernier jour , dans la catégorie des lourds , pour voir Émilie Andéol , outsider chez les femmes,  et Teddy Riner favori chez les hommes ,  remporter leur médaille d’or.

IMG_0218

Cerise sur le gâteau, Nico a récupéré la ceinture noire des jeux jetée dans le public par les athlètes : fier comme un pâpe notre champion catalan. Le lendemain nous allions remercier, pour tout ce qu’il avait fait pour nous ,  le Christ rédempteur dont la statue domine la ville de Rio de Janeiro au sommet du mont Corcovado.

IMG_0394Cet acte de dévotion s’imposait car nous avions tous eu nos billets pour la finale de Teddy alors que nous en étions dépourvus jusqu’à la veille de la compétition. Un miracle ça ne s’explique pas, pour les mécréants , ceux qui n’y croient pas,  c’est l’histoire  la plus cariocatalane du séjour.

A moins que .. à moins que … la palme d’or revienne à un de nos jeunes qui n’a pas pu s’empêcher d’oublier son passeport dans l’avion , celui qui , sur le chemin du retour, nous conduisait de Rio à Sao Paulo où on a bien cru le  laisser tout seul.  ( l’histoire est délicieuse, faites vous la raconter par Nico, le chef de l’expédition ,hihihi )

PS: . Evidemment ce premier billet n’est pas exhaustif de tous les bons moments passés là bas qui sont plus complétement évoqués sur le face book du judo club de Pollestres  où la gente  féminine des cariocatalans a pu envoyer ses photographies .

Depart pour Rio dans 3 jours

Le judoka  Teddy Riner porte drapeau de la France aux jeux de Rio

Teddy Riner est attendu sur les tatamis brésiliens où il compte bien conquérir sa deuxième médaille d’or olympique chez les +100kgs,la catégorie reine au Japon et dans le judo mondial .Déjà 8 fois champion du monde , 5 fois champion d’Europe , devenir double champion olympique ferait de lui le judoka le plus titré dans sa catégorie , … à la barbe des japonais

 

 

Livre : les âmes blessées . B Cyrulnik

 

 » La mauvaise réponse c’est la vengeance . »  nous dit Cyrulnick qui s’interroge sur les temps troublés que nous traversons marqués par des attentats terroristes .

Certes, mais   c’est quoi la justice face au terrorisme ?

Serait-ce la responsabilité ? à opposer à la montée de l’intolérance, de la propagande et des slogans manipulateurs, anti culturels , anti républicains , haineux , diviseurs et racistes et au final assassins .

Sur ce terrain de la responsabilité , l’utilisation d’Internet, au centre de la propagande terroriste , devient préoccupante. Internet  est une invention de l’homme, elle doit donc répondre aux valeurs de démocratie et de fraternité que nous avons choisies comme espace politique possible , désirable  et vivable .

Dans cette disposition , la justice pénale , celle qui réprime, celle qui s’exerce au nom du peuple pour défendre ses valeurs et son histoire c’est juger selon des règles communes et en dehors de tout arbitraire ( de quelque nature qu’il soit) et c’est défendre un principe d’obéissance qui s’appuie sur une telle conviction. L’Etat de droit est le noyau dur de l’idée démocratique . Encore faut-il que cet Etat de droit soit respecté et respectable en toutes circonstances , comme toutes les inventions humaines .

Fête estivale des Insoumis gardois.

Fête estivale des Insoumis gardois.

Venez tous-tes dimanche 3 juillet à partir de midi pour soutenir la campagne jlm2017.

 

Rassemblement des groupes insoumis locaux et sympathisants, dans une ambiance de rencontre festive et conviviale, en présence du porte parole officiel de Jean Luc Mélenchon : Alexis Corbière. Un temps de discussion est prévu dans l’après midi.

Nous partagerons un repas tiré du sac (sans oublier d’amener une composante salée, sucrée, liquide, … Faites nous rêver les chefs!).

Des interventions musicale et théâtrale de haut niveau (voilà, la pression est mise, les artistes) rythmeront le rendez-vous et au cas où, n’oubliez pas le maillot de bain et les boules de pétanque.

L’accès étant relativement complexe à cette adresse du nord de Nîmes, le parcours sera fléché depuis la route d’Uzès et l’accès Eau Bouillie pour éviter que les heureux non détenteurs de GPS et autres cartes Michmich n’arrivent quand la sangria sera épuisée.

N’oubliez pas de vous inscrire en précisant le nombre de personnes qui vous accompagnent (mais vous pouvez vous décider à la dernière minute)

Chez Yves C.
1222 chemin des Terres de Rouvière
Nimes 30900

Carte et itinéraires : Partir du chemin des Limites, embranchement chemin de Russan puis embranchement chemin des Terres de Rouvière.

Livres: Un économiste qui étrille le système bancaire, l’omnibus des diktats financiers pour dirigeants incompétents

james galbraith

Publié au seuil le 26 /05/2016

James K. Galbraith, 64 ans , 

est un économiste américain , de grande lignée . Fils de John K. Galbraith, il est lui aussi reconnu mondialemnt pour ses analyses . La dernière en date est celle qu’il porte sur la crise grecque qu’il a vécue de très près aux cotés de Tsipras et Varoufakis . Pour lui la politique d’austérité imposée à la Grèce est une tragédie, pour la Grèce et pour l’Europe . Il faut que les dirigeants et les parlements des sociétes démocratiques de l’Europe reprennent la main sur le monde de la Finance, qu’ils soient les patrons de la Finance et non l’inverse comme aujourd’hui .Ne rien faire , si j’ai bien compris, c’est livrer la population , notamment les plus vulnérables à la prédation d’une élite financièrement aisée qui contrôlent les gouvernements et ce qui est valable en Europe l’est aussi aux Etats Unis .  » Dés que les banques contrôlent les gouvernements c’est la faillite c’est sur  » dit-il lors d’une interview pour Public Sénat